Nous allons vous révéler les erreurs à éviter lors de l’utilisation des déodorants et d’antisudorifiques…Vérifiez si vous utilisez correctement ces produits d’hygiène.

La bonne utilisation du déodorant et d’antisudorifique

Voici donc ce qu’il faut éviter lors de l’utilisation d’un déodorant et d’antisudorifique pour protéger votre peau :

1.Déodorant déroutant avec antisudorifique

L’antisudorifique réduit la transpiration et le déodorant élimine les odeurs désagréables. La plupart des antisudorifiques contiennent des sels d’aluminium, parfois avec des sels de zirconium. Donc ils rétrécissent partiellement les canaux excréteurs des glandes sudoripares. Pour cette raison, le sueur se produira moins !

Les déodorants masquent uniquement l’odeur désagréable et les neutralise en tuant les bactéries. Ils n’affectent pas la quantité de sueur ou les aisselles sèches.

2.Appliquer sur peau humide

Un antisudorifique fonctionne mieux sur la peau sèche. Ne l’appliquez pas si vous venez de sortir de la douche ou si vous transpirez déjà.

3.Appliquer immédiatement après le rasage

Il est préférable de ne pas utiliser de déodorants et d’antisudorifiques juste après le rasage. Ils peuvent être irritants, surtout s’ils contiennent beaucoup d’alcool.

erreurs a éviter avec déodorant

Source : letidor

4.Nous l’utilisons plusieurs fois dans la journée

Vous pouvez faire cette astuce avec un shampooing sec ou un mascara. Mais une couche supplémentaire de déodorant ne vous rafraîchira pas si vous ne vous ne prenez pas de douche de toute la journée. Il doit être appliqué sur une peau propre et sèche. S’il est appliqué sur un autre produit, l’efficacité diminuera également.

5.Appliquer le matin

Malgré la croyance populaire, on ne doit pas appliquer les déodorants et antisudorifiques le matin, mais le soir avant de se coucher. Pendant ce temps, les glandes sudoripares sont moins actives. L’antisudorifique pénètre facilement dans les canaux excréteurs et y reste. Par conséquent, les dermatologues conseillent de prendre une douche le soir, de bien essuyer vos aisselles et d’appliquer un antisudorifique.

6.Nous n’hydratons pas la peau sous les aisselles

Les dermatologues recommandent d’hydrater avec de l’huile naturelle comme l’huile de coco. L’huile apaise la peau sèche et réduit la perte d’humidité. De plus, l’huile de coco a des propriétés antibactériennes.

7.Nous utilisons un produit qui ne convient pas à notre type de peau

Il faut prendre soin de la peau des aisselles ainsi que de la peau du visage. Tenez compte de votre type de peau et de votre sensibilité lorsque vous choisissez un déodorant. La teneur élevée en alcool de la formulation ou l’arôme dur peut irriter les personnes à la peau sensible.

8.Différencier entre les antisudorifiques conventionnels et cliniques

Les antisudorifiques conventionnels rétrécissent les canaux des glandes sudoripares de 20% et les canaux cliniques de 30%. La concentration de sels d’aluminium y est augmentée. Pour cette raison, ils fonctionnent plus efficacement, mais irritent également davantage la peau.

bonne utilisation du déodorant

Source : aif

9.Nous ne croyons pas aux déodorants naturels

Beaucoup de gens dédaignent les déodorants naturels et ne croient pas en leur efficacité. Mais c’est une bonne option pour ceux qui transpirent un peu ou qui veulent simplement masquer une odeur désagréable.

10.Ne pas savoir comment enlever les taches de déodorant sur les vêtements

Les marques blanches du déodorant sont très compliquées. Si un simple lavage ne fonctionne pas, utilisez ce mélange : 1 verre d’eau et de jus de citron. Choisissez votre déodorant avec soin pour ne pas avoir à vous soucier des taches.